Quels sont les meilleurs nutriments pour la santé digestive et intestinale ?

compléments alimentaires pour la digestion

La digestion, c’est-à-dire le processus par lequel l’organisme décompose les aliments pour leur apporter des nutriments, des vitamines et des minéraux, est essentielle à la croissance, à la réparation des cellules et à la production d’énergie. Le maintien d’un microbiome intestinal sain est essentiel pour préserver la santé gastro-intestinale et favoriser le bien-être général.

Si vous cherchez des conseils pour accélérer la digestion, il existe plusieurs vitamines pour la digestion qui peuvent favoriser une meilleure absorption des nutriments et soutenir la santé intestinale.

Les éléments les plus recherchés

Actuellement, grâce aux compléments alimentaires proposés par des marques telles que FITORFORM, c’est devenu facile de traiter les inconforts digestif-intestinaux et améliorer la santé de votre estomac ainsi que de la fore intestinale. Les gammes de complément alimentaire pour digestion de FITOFORM sont produits à partir de plantes médicinales et thérapeutiques et offrent un soutien naturel et performant pour l’orgnisme.

Néanmoins, voici quelques nutriments essentiels que vous pouvez adopter pour avoir une bonne santé digestive et intestinale :

1. La vitamine C

La vitamine C est généralement associée au système immunitaire. Elle stimule la réponse immunitaire en soutenant la fonction et l’activité de diverses cellules immunitaires. En tant qu’antioxydant, la vitamine C aide à neutraliser les radicaux libres, qui peuvent endommager les cellules immunitaires et limiter leur capacité à combattre les infections. Elle favorise également la production de globules blancs tels que les lymphocytes et les phagocytes, qui peuvent également aider à lutter contre les infections.

On pense également que la vitamine C modifie les populations bactériennes dans l’intestin, produisant des effets anti-inflammatoires qui peuvent contribuer à améliorer la santé de l’intestin. Plus précisément, elle peut augmenter les bonnes bactéries et diminuer les mauvaises. Cela peut aider les personnes souffrant de maladies inflammatoires de l’intestin, une affection qui implique une inflammation chronique du tractus gastro-intestinal et qui comprend la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse.

2. La vitamine D

Nous pouvons absorber de la vitamine D grâce au soleil, à des suppléments digestifs et à des aliments tels que les poissons gras, les huiles de poisson, le jaune d’œuf, le fromage et le foie de bœuf. La vitamine D joue un rôle essentiel dans les réponses immunitaires et la formation des os, car elle aide l’organisme à absorber le calcium et le phosphore. Il peut également contribuer à réguler l’inflammation dans l’ensemble de l’organisme, y compris dans le système digestif.

Son rôle dans l’inflammation gastro-intestinale réside dans sa capacité à affecter le microbiome et à soulager les MICI, tout comme la vitamine C. On pense que les MICI résultent d’une réponse immunitaire insuffisante aux antigènes (envahisseurs toxiques ou étrangers) présents dans le tractus gastro-intestinal. La vitamine D peut contribuer à réduire la prévalence et/ou le risque de développement des MICI en soutenant la fonction immunitaire et en atténuant les symptômes, tels que l’inflammation.

3. La vitamine A

La vitamine A joue un rôle dans la vision, la santé osseuse, la santé reproductive et la fonction immunitaire. Une carence en vitamine A est souvent associée à des maladies gastro-intestinales.

Bien qu’une carence en vitamine A ne soit pas à l’origine de ces affections, la maladie cœliaque, la maladie de Crohn, la cirrhose, l’alcoolisme et la mucoviscidose peuvent conduire à une malabsorption de la vitamine A. L’insuffisance en vitamine A peut exacerber le déséquilibre entre la création et l’élimination des radicaux libres dans la muqueuse intestinale des personnes atteintes de la maladie de Crohn.

Qu’en est-il des probiotiques ?

Outre les vitamines, la prise quotidienne de probiotiques peut également contribuer à une bonne digestion et à la santé de l’intestin. Ces micro-organismes se composent principalement de diverses souches de bonnes bactéries, telles que Lactobacillus et Bifidobacterium, et de certaines levures. Ils peuvent contribuer à :

  • Rétablir l’équilibre du microbiome intestinal
  • Améliorer l’absorption des nutriments
  • Soutenir la fonction immunitaire
  • Renforcer la barrière protectrice de l’intestin

La recherche suggère que les probiotiques peuvent aider à gérer des conditions telles que le syndrome du côlon irritable (IBS), les maladies inflammatoires de l’intestin (IBD) et la diarrhée associée aux antibiotiques. Ils peuvent également atténuer les symptômes digestifs tels que les ballonnements, les gaz et l’inconfort.