Optimisez la qualité d’air intérieur de votre maison avec les lampes UV

lampe UVC pour purifier l'air

Nous avons tendance à considérer la qualité de l’air intérieur comme allant de soi – jusqu’à ce que les allergies se déclarent ou que les odeurs bizarres s’attardent un peu trop longtemps. Et si on vous disait qu’il existe une force invisible qui peut sérieusement améliorer l’air que vous respirez chez vous ? Il s’agit de la purification par lumière ultraviolette (UV).

Ces systèmes d’éclairage spécialisés peuvent sembler discrets, mais ils sont très efficaces lorsqu’il s’agit d’éliminer les parasites en suspension dans l’air tels que les virus, les bactéries et les spores de moisissure. En libérant les prouesses des UV en matière de destruction des germes, vous disposez d’un moyen puissant mais naturel d’améliorer l’atmosphère de votre intérieur.

Comment la lumière UV améliore-t-elle la qualité de l’air intérieur ?

Tout se résume à la capacité de la lumière UV à brouiller l’ADN et l’ARN de méchants hôtes microscopiques tels que les virus, les bactéries et les spores de moisissures. Les photons à haute énergie émis, en particulier par le spectre UVC, pénètrent les acides nucléiques dont ces agents pathogènes ont besoin pour survivre et se répliquer.

Leurs plans moléculaires de régénération étant déchiquetés, les germes en suspension dans l’air sont désactivés au contact des rayons UV purifiants. Ils perdent leur pouvoir de propagation dans les systèmes CVC ou les espaces intérieurs. Les UV désinfectent essentiellement en temps réel, car l’air contaminé circule devant la source de lumière ultraviolette au lieu de capturer temporairement les polluants.

Vous voulez bénéficier de cette technologie ? Découvrez les technologies UVC du leader mondial de la conception de lampe germicide Steril-Aire sur le site https://www.steril-aire.fr/. Les émetteurs germicides UVC de cette marque détient une réputation sans faille sur le marché et sa performance frôle la perfection :

  • 99,97 % de bactéries éliminées ;
  • 99 % de virus éliminés ;
  • 96 % de champignons éliminés.

Les rayons UV peuvent-ils être utilisés sans danger dans les habitations ?

Oui, à condition de prendre quelques précautions de base ! Si les UV sont formidables pour détruire les génomes des germes, leurs photons à haute énergie peuvent également endommager les cellules humaines en cas de surexposition. C’est pourquoi tous les purificateurs d’air à UV sont dotés de nombreuses fonctions de sécurité.

Il s’agit de l’arrêt automatique du réacteur en cas d’endommagement du boîtier, de capteurs de détection de fuites et d’interrupteurs de verrouillage de sécurité pour éviter les démarrages accidentels lors de la maintenance. Les fabricants responsables mettent également l’accent sur des directives strictes en matière de remplacement des lampes afin d’éviter la dégradation de l’émission d’UV au fil du temps.

Le respect de protocoles tels que l’utilisation d’EPI lors de l’entretien des unités et l’interdiction de modifier les dispositifs de sécurité, permet à la purification par UV d’offrir tous les avantages de l’assainissement sans les risques.

Les UV peuvent-ils éliminer le COVID-19 et d’autres virus ?

Les recherches sur l’efficacité des UV contre le SARS-CoV-2, le virus responsable du COVID-19, sont encore émergentes mais très prometteuses à ce jour. Des études publiées dans le Journal of Photochemistry and Photobiology, revue à comité de lecture, ont montré qu’une exposition aux UVC précisément réglée inactivait complètement les échantillons du virus COVID-19 par destruction de l’ARN.

Cette capacité antivirale s’inscrit dans le prolongement de décennies de données montrant comment la lumière UVC détruit le matériel génétique de toutes les souches, de la grippe au rhinovirus et autres. Si la désinfection par UV de l’air n’est pas une panacée COVID en soi, elle a un rôle crucial à jouer dans une stratégie globale de contrôle de la contamination.

Lorsqu’ils sont correctement intégrés aux systèmes CVC et aux espaces occupés, les émetteurs germicides UVC peuvent réduire la charge virale et les risques de transmission. Une arme offensive de plus dans notre arsenal de désinfection !